Catégories
Astuces

Comment estimer la valeur d’un véhicule ?

La valeur marchande est définie comme le prix du marché ou de vente d’une voiture au moment où l’accident se produit. Mais de quoi dépend ce chiffre, et comment peut-on estimer la valeur d’un véhicule d’occasion ? 

Aujourd’hui, nous mettons en lumière tout ce qui concerne le prix et son calcul. Lisez la suite !

valeur véhicule

La valeur marchande du véhicule

Comme nous l’avons dit, la valeur marchande d’une voiture est le prix qu’elle peut atteindre sur le marché de l’occasion. Dans ce cas, et en se concentrant sur le concept de la valeur marchande d’une voiture, on peut dire qu’il s’agit du prix que l’administration fixe pour les véhicules en fonction de leur âge. 

Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que, pour entrer dans ce processus, une série de concepts doivent être clairs : valeur à neuf, valeur de marché ou de remplacement et valeur de marché améliorée.

Nous allons mettre en évidence chacune de ces valeurs, ainsi que la distinction entre elles :

Valeur à l’état neuf d’une voiture

La valeur à l’état neuf d’un véhicule est le prix que la voiture avait au moment de l’achat chez le concessionnaire, ce chiffre comprend :

  • Les taxes
  • Le transport
  • Le modèle d’occasion
  • L’ensemble des extras montés : phares à LED, sellerie…
  • Tout ce qui précède au cours de la première ou des deux premières années.

Avez-vous souscrit une assurance pour la valeur à l’état neuf ? Alors, en cas de sinistre, vous serez payé au prix indiqué sur la facture d’achat du véhicule. Si le modèle n’est pas à vendre, vous recevrez le montant équivalent au modèle qui le remplace.

Quant à la forme du paiement, il peut être effectué de deux manières : 

En capital : L’argent correspondant doit être versé sur le compte de l’assuré.

En marchandises : Un véhicule neuf sera remis à l’assuré.

Il convient également de signaler qu’il existe des cas dans lesquels le prix à l’état neuf est envisagée pendant un certain temps et qu’après un certain délai, on passe à la valeur de marché.

Argent prix

Valeur vénale ou valeur de remplacement d’une voiture

La valeur de remplacement, par ailleurs appelée valeur vénale, est le prix du véhicule avant l’accident, c’est-à-dire au moment de l’accident.

Ce type d’évaluation tient compte de tous les éléments optionnels avec lesquels la voiture a été configurée (toit ouvrant, sellerie, écran).

Avez-vous souscrit une assurance pour la valeur de remplacement ? Dans ce cas et en cas de sinistre, il vous sera remis une voiture ayant les mêmes caractéristiques, le même état et le même kilométrage que celui que vous aviez avant l’accident.

Si vous avez souscrit une assurance sur la valeur vénale, vous recevrez le coût total d’une voiture ayant les mêmes caractéristiques, sans tenir compte du kilométrage.

Valeur vénale majorée d’une voiture

La valeur vénale majorée se situe entre la valeur vénale et la valeur de position, en fonction dans tous les cas des conditions convenues et détaillées dans la police d’assurance souscrite. Dans ce cas, c’est l’expert qui détermine la valeur de la voiture, et l’assureur en améliore le montant.

Pour vous donner une idée, pour calculer la valeur vénale, dans ces cas, une valeur antérieure est prise comme référence et est prise en compte :

Les données fournies par les publications de valeurs de référence des professionnels du véhicule. 

Dans le cas des assureurs qui utilisent ces valeurs, on ajoute un pourcentage qui est déterminé dans les clauses.

Calculer la valeur marchande d’un véhicule

Nous avons déjà différencié les différents sites web où calculer la valeur marchande, mais comment est-elle réellement calculée ? 

Le calcul de la valeur marchande dépendra dans tous les cas des facteurs suivants : âge, caractéristiques, durée de vie utile estimée, détérioration du bien, état de conservation ou d’entretien et modifications ou améliorations.

En outre, il faut tenir compte du fait que la valeur marchande du véhicule d’occasion est également calculée en fonction de l’âge de la voiture.

valeur d'un véhicule

Questions fréquemment posées sur la valeur marchande d’une voiture d’occasion

  • À quoi sert la valeur vénale ? La valeur vénale est la référence que la plupart des compagnies d’assurance utilisent pour établir une indemnisation en cas de perte ou de vol. Si le véhicule possède des équipements supplémentaires dont on peut prouver qu’ils ont été installés, la valeur peut être supérieure à celle indiquée dans les tableaux fiscaux.
  • Quand l’indemnisation est-elle basée sur la valeur marchande ? Dans tous les cas, le coût de la réparation de la voiture est supérieur à sa propre valeur marchande et à condition que le véhicule ait plus de 2 ans. Pareillement en cas de vol ou d’incendie.
  • J’ai une voiture neuve, quelle est sa valeur marchande ? Pour les véhicules de moins de 2 ans, l’indemnisation sera celle qui correspond à la valeur marchande à l’état neuf.

Nous espérons vous avoir apporté toutes les informations nécessaires. N’hésitez-pas à nous contacter !

Catégories
Astuces

Comment protéger sa voiture du froid en hiver ?

La glace et la neige sur votre voiture : quels sont les effets qu’elles peuvent avoir et les conseils pour y faire face !

L’hiver est une période difficile pour les voitures, en particulier pour les véhicules qui passent la majorité de leur temps à l’extérieur. Le froid et l’humidité peuvent endommager diverses parties de votre véhicule, ce qui peut entraîner des réparations coûteuses. Pour éviter ces problèmes, il est important de prendre les mesures nécessaires pour préserver votre voiture du froid. Dans cet article, nous allons vous donner des conseils utiles pour protéger votre véhicule en hiver.

Vérifiez régulièrement votre voiture

La première étape pour protéger sa voiture du froid en hiver est de la vérifier régulièrement.

Assurez-vous que les niveaux de liquide de refroidissement et d’huile sont suffisants, car cela aidera à préserver votre moteur contre les dommages causés par le givre.

Vérifiez également la pression des pneus, car elle peut baisser lorsque la température extérieure diminue. Des pneus sous-gonflés peuvent être dangereux sur la route en hiver, car ils offrent moins d’adhérence sur la neige et la glace.

Protégez les différents éléments de votre véhicule

Le moteur

Le moteur est l’une des parties les plus importantes de votre véhicule et il est important de le protéger du froid.

Lorsqu’il fait très froid, l’huile peut s’épaissir, ce qui pose des difficultés pour le moteur de démarrer.

Pour éviter cela, il est conseillé d’utiliser de l’huile motrice synthétique qui reste fluide même par grand froid. Vous pouvez également utiliser un bloc moteur ou une bâche pour abriter le moteur contre le gel.

La batterie

Le froid peut affecter la capacité de votre batterie à fournir de l’énergie à votre voiture. Il est donc important de garantir son bon fonctionnement.

Pour préserver votre batterie, vous pouvez :

  • Vérifier régulièrement le niveau d’électrolyte et le cas échéant, ajouter de l’eau déminéralisée.
  • Vérifier l’état de la batterie et la remplacer si nécessaire.
  • Garder votre voiture dans un endroit chaud et sec, comme un garage, lorsque cela est possible.
  • Si vous ne pouvez pas garer votre voiture à l’intérieur, envisagez d’utiliser un chargeur de batterie pour maintenir sa charge.
  • Si vous n’utilisez pas votre voiture pendant une longue période, il est conseillé de débrancher la batterie.

Les pneus

Les pneus sont une partie importante de votre véhicule, en particulier sur la neige et le verglas.

Assurez-vous que les pneus de votre voiture sont en bon état.

Si vous vivez dans une région où il y a beaucoup de neige et de verglas, il est recommandé d’utiliser des pneus hiver ou même des chaînes à neige. Ils offrent une meilleure adhérence et vous aideront à éviter les glissades sur la route.

Le pare-brise et les vitres

Le givre est un ennemi commun des conducteurs pendant l’hiver.

Pour éviter d’avoir à gratter votre pare-brise tous les matins, vous pouvez utiliser une couverture de pare-brise ou un carton pour le recouvrir

Vous pouvez également utiliser un liquide de dégivrage pour aider à faire fondre la glace plus rapidement. Pour protéger les vitres, vous pouvez appliquer un produit anti-givre.

La carrosserie

Le givre et l’humidité peuvent endommager la carrosserie de votre voiture.

Pour éviter cela, il est recommandé de la recouvrir avec une bâche ou une couverture.

Vous pouvez également utiliser un produit de protection pour la carrosserie. Assurez-vous également de vérifier les joints de votre voiture pour éviter les infiltrations d’eau.

Équipez votre voiture pour passer l’hiver en toute sécurité

Protéger sa voiture du froid est important pour éviter les problèmes coûteux. Il existe de nombreux équipements pour aider votre voiture à affronter les conditions hivernales.

Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Les pneus hiver : Ils offrent une meilleure adhérence sur la neige et la glace, réduisant ainsi les risques de dérapage et d’accident. Pensez également à vérifier la pression de vos pneus régulièrement, car elle diminue souvent par temps froid.
  • Les chaînes et chaussettes à neige : Les chaînes se montent toujours sur les roues motrices (celles qui entraînent le véhicule). Il s’agit en règle générale des roues avant. Elles sont particulièrement utiles si il y a de la neige sur la route. Remarque : il est interdit de rouler avec des chaînes neige s’il n’y a pas de neige sur la chaussée.
  • Les essuie-glaces hivernaux : Conçus pour résister au froid et éviter que les lames ne se coincent dans la glace ou la neige.
  • Les liquides : Vérifiez régulièrement le niveau de liquide de refroidissement et ajoutez-en si nécessaire. Il est également important de remplacer le liquide lave-glace par un produit antigel pour éviter qu’il ne gèle et de vérifier le liquide de frein.
  • La batterie : En hiver, la batterie de votre voiture est plus sollicitée et peut être affectée par le froid. Vérifiez régulièrement son niveau d’électrolyte et nettoyez les bornes de la batterie pour éviter la corrosion.

Quelques conseils pour protéger sa voiture du froid

Comment enlever la glace du pare-brise ?

C’est l’image la plus courante que nous voyons les matins d’hiver, des pare-brise gelés et couverts de neige.

Bien que beaucoup de gens le sachent déjà, il est important de se rappeler que c’est une très mauvaise idée de verser de l’eau chaude sur le verre pour faire fondre la glace ou la neige, ou de verser du sel.

Le premier peut directement fissurer le verre, tandis que le second peut le rayer et constitue un système très lent pour dégivrer le verre.

Dans ces cas, il faut procéder en allumant la climatisation du pare-brise et, si l’on a été prudent, utiliser nos meilleurs alliés, le produit dégivrant et le grattoir.

Il suffit de pulvériser le liquide sur toute la surface et d’utiliser le grattoir pour enlever la glace de l’extérieur vers l’intérieur.

Ce qu’il faut garder à l’esprit :

  • Toute la glace doit être enlevée, pas seulement le côté conducteur.
  • Les essuie-glaces ne doivent pas être utilisés avant que la zone ne soit dégagée, car ils peuvent être endommagés de manière irréversible.
  • C’est une mauvaise idée d’utiliser des cartes pour enlever la glace. Soyez proactif et achetez un balai d’essuie-glace.
  • Si vous n’avez pas de produit dégivrant, vous pouvez utiliser de l’alcool, qui gèle plus tard que l’eau et peut aider dans ces cas. Vous pouvez également utiliser du gel hydroalcoolique désinfectant, ou même du liquide pour pare-brise, qui a une certaine teneur en alcool.
  • Si vous avez des pare-brise chauffants… utilisez-les !
  • Si vous avez du givre sur votre pare-brise, le chauffage peut souvent résoudre le problème, mais les essuie-glaces peuvent coller ou se casser lorsqu’ils sont activés. Protégez-les en les aspergeant souvent d’alcool pour éviter tout dommage supplémentaire.

Conseils pour enlever la glace de la vitre avant de votre voiture

Lorsque vous garez la voiture le jour ou la nuit précédente, vous pouvez mettre un carton ou une bâche sur toute la fenêtre avant.

Cela empêchera la formation d’une couche de glace pendant la nuit ou l’accumulation de neige. Si vous n’avez pas de carton à portée de main, l’une des astuces les plus efficaces pour empêcher la glace de s’accumuler sur le pare-brise pendant la nuit consiste à frotter une pomme de terre coupée en deux sur la vitre.

L’amidon naturellement contenu dans la pomme de terre empêche la glace de coller lorsque le point de congélation baisse d’environ 5 degrés et il sert également à combattre la buée à l’intérieur.

Serrures gelées

Pendant la nuit, les serrures des véhicules peuvent geler au point de ne plus pouvoir être ouvertes à cause de la glace qui s’est accumulée à l’intérieur.

Si votre région est sujette à de brusques chutes de température, vous pouvez pulvériser du liquide de dégivrage autour d’eux avant que cela ne se produise. Sinon, un morceau de ruban adhésif en toile peut vous épargner cette peine.

Vous pouvez aussi appliquer de l’alcool, ou l’hydrogel que vous portez pour vous désinfecter les mains, sur la serrure.

Apporter un briquet à quelques centimètres de distance est également une bonne idée pour que la chaleur puisse faire son travail et faire fondre la glace

Protéger sa voiture du froid est essentiel pour éviter les pannes et les accidents en hiver.

En suivant ces conseils simples mais efficaces, vous pouvez vous assurer que votre véhicule est bien équipé pour affronter les conditions hivernales.

N’oubliez pas de vérifier régulièrement votre voiture en période de grand froid, d’utiliser les équipements adaptés et de la protéger contre le gel, l’eau, le froid et l’humidité. Avec ces précautions, vous pourrez passer l’hiver en toute sécurité sur la route.

L’équipe Minautor

Catégories
Astuces

Quelques conseils pour partir au ski avec votre voiture

La saison de la neige a déjà commencé dans certains coins de France et certains chanceux peuvent partir aux sports d’hiver en voiture pour pratiquer le ski et le snowboard.

La France possède de très bonnes pistes de ski et, en raison du nombre limité d’options disponibles, le moyen de transport le plus simple pour les atteindre est la voiture.

Il est donc important de garder à l’esprit certains conseils qui rendront les voyages beaucoup plus sûrs et que ceux qui voyagent avec leur propre équipement (casques, chaussures, bâtons, skis ou snowboards) le fassent en toute sécurité.

Partir en vacance au ski

Attention sur la route

Attention avant de partir au ski en voiture, avec la neige sur la route, la distance de sécurité doit être augmentée et la visibilité est réduite, de sorte que les manœuvres doivent être effectuées en douceur à tout moment.

En outre, si la neige commence à tomber et que le véhicule n’est pas équipé de pneus d’hiver, il est très important de savoir comment mettre les chaînes, car, lorsque le temps devient si mauvais, vous serez reconnaissant de le faire dans les plus brefs délais.

Si la route est plate, sans pente, la neige fraîchement tombée peut être négociée avec prudence sans problème majeur. Toutefois, il convient d’accorder une attention particulière aux pentes raides, car c’est là que la neige s’accumule et peut faire glisser les roues si des pneus d’hiver ou des chaînes ne sont pas utilisés. Lorsque la neige s’est déjà accumulée et dans les cas où l’asphalte a déjà accumulé quelques centimètres, il est conseillé de suivre les traces marquées par le passage d’autres véhicules et de garder un œil sur la température extérieure pour être attentif à l’apparition de plaques de glace.

Nous vous conseillons aussi d’enlever la neige présente sur le toit de votre voiture avant de prendre la route.

Partir au ski en voiture sur routes enneigées

Transporter les équipements en toute sécurité

Pour que le transport de matériel de ski comme bagage ne devienne pas un risque pour la sécurité des personnes voyageant dans le véhicule, il est essentiel de le placer et de le fixer correctement, car en cas de collision à une vitesse de 50 km/h, des skis pesants seulement 5 kg pèseraient 150 kg.

Que faut-il prendre en compte pour transporter confortablement et en toute sécurité des skis, des snowboards, des casques, des chaussures ou des bâtons ?

Choisissez un porte-skis :

Il existe 4 types différents de porte-skis sur le marché : toit, magnétique, roue ou boule de remorquage.

Le choix du meilleur dépend de vos besoins et de vos goûts. En général, les magnétiques sont une bonne solution pour les skieurs occasionnels car ils sont très faciles à fixer.

Il faut toutefois se rappeler qu’un porte-skis magnétique ne peut pas dépasser 90 km/h et qu’en cas d’accident, il est moins sûr que les autres.

Les porte-skis montés sur le toit ou sur les boules d’attelage sont les plus courants chez les amateurs de sports d’hiver, et les porte-skis sur roues sont les plus courants chez ceux qui possèdent un véhicule 4×4 ou qui l’utilisent pour se rendre sur les pistes.

Il est important de savoir que si vous choisissez une galerie de toit, les pointes des skis doivent toujours être orientées vers l’arrière.

Le mauvais temps au ski

Transporter des skis ou des snowboards à l’intérieur du véhicule :

Malgré ce que beaucoup peuvent penser, il est permis de transporter des équipements de ski ou un snowboard à l’intérieur du véhicule, mais en tenant toujours compte de certaines directives.

Bien qu’elles ne soient pas obligatoires, les housses sont fortement recommandées car elles facilitent la fixation de la charge et protègent les bords.

Si vous choisissez ce mode de transport et si vous utilisez la partie rabattable de la banquette arrière pour qu’une partie de votre équipement occupe l’un des sièges du véhicule, n’oubliez pas que tous les objets doivent être solidement fixés.

Le reste de l’équipement, dans le coffre ou dans un casier :

Les bottes, les casques et les bâtons doivent être placés dans le coffre du véhicule avec le reste des bagages.

Il est conseillé de placer les articles les plus lourds, comme les bottes, centrés à l’arrière et toujours en bas, ce qui les empêchera de se déplacer.

Les valises et les bâtons peuvent être placés sur le dessus, mais jamais sur le plateau du compartiment à bagages, car en cas de freinage brusque ou de collision, ils seraient éjectés.

Une autre solution, si l’espace dans le coffre est limité, est d’opter pour une boîte, car selon ses dimensions, elle servira certainement à transporter tout l’équipement ensemble : skis ou planche, chaussures, casques et bâtons.

Partir au ski sans soucis

Faut-il adapter sa conduite ?

Lorsque l’on conduit avec des éléments extérieurs (porte-skis ou boîte) ou avec des charges lourdes dans la chaussure, la conduite peut être conditionnée, il est donc nécessaire de l’adapter et de prendre des précautions extrêmes.

Avant de partir au ski avec votre voiture, vérifiez toujours la pression des pneus pour vous assurer qu’elle est correcte.

Il faut également garder à l’esprit que plus la charge est importante, plus le temps de freinage est long, donc, comme nous l’avons mentionné au début de cet article, il est nécessaire d’augmenter la distance de sécurité.

Que pensez-vous de ces conseils ? Quelle méthode utilisez-vous pour transporter votre équipement de ski ou de snowboard sur les pistes ? Souhaitez-vous ajouter d’autres recommandations ? Laissez-nous vos commentaires !

L’équipe Minautor